Edit : On me dit en régie que dans le début de la note, on a l'impression qu'Oni est fâchée de recevoir des sollicitations. Ce n'est pas du tout le cas, au contraire, je suis ravie de pouvoir échanger sur ces sujets et mes interlocutrices se sont toujours montrées ouvertes, intéressantes et intéressées par le débat. Ce qui contrarie Oni (et moi, disons-le), c'est le peu de mise en question dont fait l'objet la notion même de blog féminin, jusque dans ces cercles où on prend pourtant le temps d'y réfléchir. Une fois passé le cap "je ne parlais pas de la BD girly", il ne reste aucune justification pour préciser qu'un blog est "féminin". Louna, Janine, Roxanne, moi-même et j'en passe, nous tenons des blogs BD, point.